NOUVELLES
05/05/2014 04:11 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Guerre des brevets: Samsung versera bien près de 120 millions à Apple

Le géant coréen Samsung devra bien verser près de 120 millions de dollars de réparation à Apple pour avoir violé ses brevets sur des téléphones portables, selon une nouvelle estimation du jury californien rendue publique lundi.

Vendredi, un jury de San José avait estimé que Samsung avait violé plusieurs brevets d'Apple sur une demi-douzaine de téléphones et l'avait condamné à verser 119,6 millions de dollars à Apple.

Mais la juge du tribunal avait relevé ce même jour que les jurés avaient oublié de prendre en compte une des violations de brevets dans leur estimation et leur avait demandé de revoir leur copie.

"Le jury a ajouté un dédommagement de 4 millions de dollars mais il y a eu des ajustements avec des nouveaux produits et le total est resté sous la barre des 120 millions de dollars", a expliqué Florian Mueller, un spécialiste des brevets, sur le site FossPatents.com.

Selon lui, "cette somme pourra aisément être réduite en appel".

Contrairement au dernier procès fleuve en 2012 et 2013 entre les deux géants de la téléphonie où Apple avait obtenu 929 millions de réparations, l'Américain, qui réclamait 2 milliards de dédommagements, a obtenu cette fois-ci une victoire en demi-teinte.

Par ailleurs, les jurés ont partiellement fait droit aux revendications de Samsung sur ses propres brevets en condamnant Apple à lui verser une amende, plus symbolique, de 158.400 dollars.

"Bien que nous soyons déçus par l'accusation de violation de brevets, nous sommes satisfaits du fait que, pour la seconde fois aux Etats-Unis, Apple est reconnu coupable d'avoir violé des brevets de Samsung", a réagi lundi Samsung. "Nous saluons la décision du jury de rejeter la demande de compensation très exagérée d'Apple", a ajouté le groupe coréen.

gc/rap/jca

APPLE INC

SAMSUNG ELECTRONICS