NOUVELLES
05/05/2014 12:43 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Cris de singe contre Diop: l'UEFA condamne "fermement" les incidents racistes en Espagne

L'UEFA a "fermement condamné" lundi toutes formes de discrimination "y compris les récentes attitudes racistes de supporteurs en Espagne", après un nouvel incident dont le milieu sénégalais de Levante Pape Diop a été victime.

"L'UEFA et son président Michel Platini condamnent fermement toutes formes de discrimination, y compris la récente attitude raciste de supporteurs en Espagne", a écrit le porte-parole officiel de l'UEFA, Pedro Pinto, sur son compte Twitter.

L'UEFA "dispose de règles très strictes et de sanctions contre toutes formes de discrimination pour toutes les compétitions", estime-t-il.

Et "lorsque les faits interviennent en dehors de notre compétence, nous soutenons des actions appropriées par les autorités compétentes", a-t-il ajouté.

Dimanche, Pape Diop a esquissé quelques pas de danse en réponse à des cris de singe qu'il dit avoir entendu de la part de supporteurs de l'Atletico Madrid, lors d'un match remporté 2-0 par son équipe lors de la 36e journée de championnat.

Une semaine plus tôt, le jet d'une banane sur le Brésilien du FC Barcelone Dani Alves, lors d'un match sur le terrain de Villarreal, avait suscité une vague d'indignation mondiale.

"Cela fait onze ans que je suis en Espagne et depuis onze ans c'est pareil", avait déploré l'arrière droit du Barca.

Contactée par l'AFP, la ligue espagnole de football a indiqué qu'elle ne ferait pas de commentaire officiel.

ib/elc/cda