POLITIQUE
05/05/2014 11:56 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Course à la chefferie du Bloc québécois: André Bellavance, seul candidat en lice pour l'instant

PC

OTTAWA - L'aspirant chef du Bloc québécois, le député André Bellavance, a officialisé sa candidature en déposant son bulletin, lundi.

Il est le premier — et jusqu'à maintenant le seul — à avoir rempli les conditions.

L'autre candidat déclaré, le président de la Société Saint-Jean-Baptiste, Mario Beaulieu, a jusqu'au 7 mai pour déposer son bulletin de candidature, 15 000 $ et une liste de 1000 signatures de citoyens qui le soutiennent, de différentes circonscriptions de la province.

Le Bloc québécois ne compte plus que quatre députés aux Communes. Son contingent a significativement diminué aux élections fédérales de 2011, alors que même le chef Gilles Duceppe avait perdu son siège. Avant le scrutin, le parti comptait 47 députés.

M. Duceppe avait été remplacé par l'ex-député bloquiste Daniel Paillé, qui a quitté en décembre dernier pour des raisons de santé.

Lundi matin, à Montréal, André Bellavance a remercié les militants bloquistes qui, selon lui, permettront au parti de reprendre l'espace public qui lui revient pour la promotion du pays du Québec et la défense sans compromis de ses intérêts, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Les deux candidats dans la course ont des objectifs différents. Député de Richmond-Arthabaska, M. Bellavance veut élargir la coalition des militants et rassembler tous ceux qui veulent l'avancement du Québec. Quant à M. Beaulieu, il veut plutôt remettre l'indépendance du Québec à l'avant-plan.

S'il n'y a pas de couronnement le 7 mai, le nom du nouveau chef du parti sera connu le 14 juin.