NOUVELLES
05/05/2014 12:20 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Canadien-Bruins: Therrien riposte (VIDÉO)

Ça n'a finalement pris que deux matchs pour qu'une bonne vieille joute verbale éclate entre le Canadien et les Bruins.

Un texte de Guillaume Lefrançois

Michel Therrien a répliqué, lundi, aux propos tenus par Claude Julien et ses hommes au cours des derniers jours.

Récapitulons. Après le match de samedi, Julien a mentionné que les Bruins avaient « eu à composer avec beaucoup de cochonnerie (we had to put up with a lot of crap) », en référence à l'arbitrage. Dimanche, Torey Krug en a rajouté en décrivant en long et en large ce que les Bruins doivent faire pour battre Carey Price. Dougie Hamilton avait quant à lui mentionné que « personne ne veut se battre contre nous ».

« C'est une chose qu'ils ont déjà tentée, on se souvient en finale de la Coupe Stanley l'an passé, a rappelé Therrien. Ils ont parlé de Corey Crawford et des buts du côté de sa mitaine. Ça fait partie de leur stratégie. C'est la même chose avec les commentaires de Claude sur les punitions. Je trouve qu'ils s'en tirent pas mal bien. Ils essaient d'influencer les officiels.

« Ça, ce sont les Bruins de Boston, ça a toujours été comme ça et ça ne changera pas. Est-ce que ça nous affecte? Ça n'a pas trop l'air d'affecter nos joueurs et ça ne m'affecte pas vraiment. »

Dans le vestiaire, les joueurs ont été un brin plus prudent que leur entraîneur.

« Quand tu joues à Montréal, tu apprends à bloquer ce qui se passe à l'extérieur. On doit se concentrer sur ce qui se passe dans ce vestiaire », a simplement dit le défenseur Josh Gorges.

Cacher son jeu

Du reste, l'entraînement du jour a donné lieu à certains changements intrigants.

D'une part, Rene Bourque était absent en raison d'une grippe. Son statut pour le match 3, mardi, demeure inconnu. En son absence, Daniel Brière l'a remplacé à la gauche de Lars Eller et de Brian Gionta.

Brandon Prust a fait les exercices avec George Parros, dans le « cinquième trio », signe qu'il pourrait sauter son tour mardi, pour le match 3 de la série. Interrogé sur le jeu de Prust depuis le début des séries, Therrien est resté muet.

« Je ne veux pas parler des joueurs individuellement, je veux parler de notre équipe », a répondu l'entraîneur, avant d'offrir une longue et généreuse réponse sur P.K. Subban deux questions plus tard...

Besoin de robustesse?

À la ligne bleue, Douglas Murray s'est retrouvé avec Mike Weaver, tandis que Jarred Tinordi faisait équipe avec Francis Bouillon. Murray et Tinordi n'ont toujours pas joué depuis le début des séries, et sont les arrières les plus costauds de l'équipe. Le Canadien a-t-il besoin d'un ajout de robustesse?

« On pourrait l'être un peu plus, a reconnu Lars Eller. Mais c'est simplement d'être plus combatif, être premiers sur la rondelle et patiner un peu plus. »

« Jouer à Boston, c'est très difficile, il ne faut pas se le cacher, a admis Therrien. Et au Centre Bell, c'est un autre genre de hockey, c'est difficile pour les équipes adverses. On sait qu'on doit améliorer des aspects de notre jeu. »

Malgré ce commentaire, Therrien n'a révélé que dalle sur de possibles changements à la ligne bleue. Le vénérable collègue Pat Hickey l'a appris à ses dépens, au cours d'un échange mémorable.

- Je ne parle pas de ma formation, vous verrez demain, répond Therrien.

- Tu réalises qu'à mon âge, je pourrais ne pas être là demain, de rétorquer le scribe.

- Parfois, à ton âge, les gens oublient des choses!

Par ailleurs, Alex Galchenyuk (genou) a patiné en solitaire avant le début de l'entraînement, signe qu'il n'est pas encore prêt à retrouver ses coéquipiers. Aucune date de retour n'a été avancée dans son cas.

Trios

Pacioretty-Desharnais-Vanek

Bournival-Plekanec-Gallagher

Brière-Eller-Gionta

Moen-White-Weise

Parros-Prust

Défenseurs

Gorges-Subban

Markov-Emelin

Murray-Weaver

Bouillon-Tinordi

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Séries 2014 - Deuxième ronde: Canadien - Bruins Voyez les images