NOUVELLES
05/05/2014 04:55 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Algérie: neuf islamistes armés tués près de la frontière malienne (Défense)

Neuf islamistes armés ont été tués lundi par l'armée à Tamanrasset, 2.000 km au sud d'Alger, près de la frontière malienne, a annoncé lundi le ministère algérien de la Défense.

Un détachement de l'armée "a mis hors d'état de nuire, le 5 mai 2014 vers 17h20 (16h20 GMT), un groupe terroriste de neuf criminels au niveau de la zone frontalière dite Taoundert, à 80 km à l'ouest de Tin-Zaoutine", à Tamanrasset suite à un accrochage, lit-on dans un communiqué diffusé par l'agence APS.

"L'opération a permis de récupérer huit fusils automatiques de type Kalachnikov, un (lance roquettes RPG-7, des moyens de liaison et une quantité importante de munitions", selon la même source.

"Cette opération qualitative intervient grâce à l'exploitation efficace d'informations sur les mouvements suspects d'un groupe terroriste, et réaffirme encore la détermination de l'Armée nationale populaire à poursuivre et anéantir ces bandes criminelles où qu'elles se trouvent à travers le territoire national", conclut le communiqué.

Dans un communiqué publié jeudi sur des forums jihadistes, Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi) a revendiqué une attaque en Algérie qui a coûté la vie à onze soldats le 19 avril.

L'attaque, qui a eu lieu en Kabylie, à l'est d'Alger, deux jours après la présidentielle du 17 avril contre des soldats chargés d'assurer la sécurité du scrutin, a provoqué un choc dans le pays qui se remet de la guerre civile des années 1990.

Selon un bilan officiel, elle a fait onze morts et cinq blessés parmi les soldats et trois morts parmi les assaillants.

amb/jeb