NOUVELLES
04/05/2014 10:56 EDT | Actualisé 04/07/2014 05:12 EDT

Ukraine : assaut contre le siège de la police à Odessa

AFP

Près de 2000 pro-russes ont attaqué un bâtiment de la police à Odessa, menant à la libération d'une trentaine de leurs camarades, arrêtés après les affrontements qui ont fait une quarantaine de morts, vendredi.

La plupart des victimes étaient des séparatistes pro-russes, tués dans l'incendie de l'édifice dans lequel ils s'étaient barricadés.

Plus tôt dans la journée de dimanche, le premier ministre ukrainien par intérim s'est rendu à Odessa et a accusé la Russie d'avoir manigancé les affrontements de vendredi dans cette grande ville portuaire sur la mer Noire. Arseni Iatseniouk s'en est pris aux policiers de la ville, laissant entendre qu'ils étaient plus intéressés par les pots-de-vin que par le maintien de l'ordre. S'ils avaient fait leur travail, a-t-il dit, « ces organisations terroristes auraient échoué ». M. Iatseniouk promet une enquête exhaustive sur le drame.

Le président Olexandre Tourtchinov a par ailleurs décrété un deuil national de deux jours, samedi et dimanche.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Chronologie de la crise en Ukraine Voyez les images

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!