NOUVELLES
04/05/2014 06:06 EDT | Actualisé 04/07/2014 05:12 EDT

Murray embaucherait volontiers McEnroe comme entraîneur

Le Britannique Andy Murray, à la recherche d'un entraîneur depuis sa séparation d'avec Ivan Lendl, embaucherait volontiers John McEnroe qui lui a récemment proposé ses services.

"N'importe quel joueur en ferait un candidat possible vu ses états de service. J'aime l'écouter commenter les matches (à la télévision) et il a beaucoup à offrir. C'est intéressant mais est-ce que cela va déboucher sur quelque chose? Qui sait?", a déclaré l'Ecossais à la BBC, en marge du tournoi de Madrid.

Cette semaine, McEnroe s'est d'ailleurs exprimé sur une éventuelle collaboration avec l'Ecossais dans la presse anglaise: "Si Andy Murray me téléphonait pour me proposer de l'entraîner, j'y réfléchirai bien entendu".

McEnroe, 55 ans, réputé pour son caractère fougueux et colérique lorsqu'il était joueur, a gagné sept tournois du Grand Chelem, mais il n'a jamais été entraîneur.

"Quand on a l'esprit de compétition en tant que joueur, on a des chances de l'avoir aussi comme entraîneur et c'est un avantage. Il a été un grand joueur et il a toujours continué à s'intéresser au jeu, ce qui est important. Il a une grande connaissance du sport", a dit Murray.

Le vainqueur de Wimbledon pourrait se décider dans les prochaines semaines, mais sans précipiter les choses.

"Il me faut la bonne personne. Je ne veux pas avoir quelqu'un dès Roland-Garros qui ne conviendrait pas. Je préfèrerais attendre un peu et avoir la bonne personne trois semaines avant Wimbledon", a-t-il ajouté.

Lendl avait décidé de se séparer de Murray mi-mars, après deux ans de collaboration fructueuse, marquée par les deux premiers succès de l'Ecossais en Grand Chelem à l'US Open 2012 et à Wimbledon 2013, ainsi que par un médaille d'or olympique en simple à Londres.

fbx/ade

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!