NOUVELLES
04/05/2014 04:02 EDT | Actualisé 03/07/2014 05:12 EDT

Morts d'Odessa : un drame en deux temps, selon des témoins

L'incendie qui a provoqué la mort vendredi à Odessa de dizaines de pro-russes est dû à la vengeance de milliers de supporteurs de football et de manifestants pro-Ukraine, furieux d'avoir été attaqués alors qu'ils défilaient dans la ville plus tôt dans la journée, selon des témoins.

Pour un match du championnat d'Ukraine prévu ce jour-là à 17H00, les supporteurs des deux clubs, comme de coutume, s'étaient rassemblés dans le centre-ville en début d'après-midi pour se rendre en cortège au stade.

Natalia Petropavlovska, une des responsables du mouvement pro-Maïdan à Odessa, a assuré à l'AFP qu'il ne s'agissait pas d'une manifestation politique, que son mouvement n'avait appelé à aucun rassemblement ce jour-là. "C'étaient des supporteurs, des jeunes, et dans ce pays les jeunes sont naturellement plus partisans d'une Ukraine unie que de la Russie".

Le cortège était largement pavoisé de jaune et bleu, couleurs du drapeau ukrainien mais aussi du maillot des joueurs de l'un des clubs.

Il a soudain été attaqué, selon plusieurs témoins interrogés par l'AFP, par plusieurs centaines de manifestants pro-russes bien équipés, certains armés, portant casques et cagoules. Au moins quatre personnes sont tuées par balles et une dizaine blessées.

Les supporteurs se sont quand même rendus au stade. Mais à la mi-temps du match, nombre d'entre eux l'ont quitté et se sont dirigés vers l'esplanade où les pro-Russes avaient organisé depuis la mi-mars un camp de tentes, devant l'immeuble de pierre de taille des syndicats.

Cette foule en colère a "commencé à le détruire, à mettre le feu aux tentes. Les pro-russes auraient pu partir, mais ils ont choisi de se réfugier dans la Maison des syndicats", selon Natalia Petropavlovska.

A partir de là, les choses ont dérapé et l'immeuble a été incendié, sans doute par des cocktails Molotov. Les pompiers mettront plus d'une heure à arriver.

mm/ahe/ia

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!