NOUVELLES
04/05/2014 04:56 EDT | Actualisé 03/07/2014 05:12 EDT

L'île d'Elbe s'apprête à accueillir Napoléon

L'île toscane d'Elbe, choisie par Napoléon après son abdication en 1814, s'apprêtait à accueillir dimanche "à nouveau" l'empereur, aidée par quelque 400 figurants en costumes d'époque venus de toute l'Europe pour le bicentenaire de l'événement.

Dans la matinée, les rues de Portoferraio, le port principal de l'île située en face de Piombino (centre), étaient parcourues de femmes élégantes en robes Empire - taille haute, jupe blanche, à motifs rayés ou à fleurs, capelines et spencers - et d'hommes soit vêtus d'une redingote et d'un bicorne, pour les "civils", soit arborant un uniforme militaire vert et rouge aux épaulettes dorées, épées à la ceinture, portant de fières moustaches.

Parmi ces passionnés, venus de Russie, de France, d'Angleterre et de République tchèque, Jean-Michel Achallé, un Parisien de 33 ans, en costume de cavalier, était déjà le 20 avril dernier à Fontainebleau (France), pour le bicentenaire des adieux de Napoléon à la garde impériale.

"C'est extrêmement émouvant de se trouver ici, l'ambiance et les sentiments sont très forts", confie à l'AFP cet homme, venu avec une cinquantaine de membres de l'association française "10e escadron".

Pour tous, le séjour sur l'île d'Elbe de Napoléon est un symbole fort car c'est sur ces terres que l'empereur fomenta son retour en France en mars 1815, qui conduira aux Cent-Jours, à Waterloo et à la chute finale de l'Aigle.

Pendant son séjour à Elbe, où il ne resta finalement que dix mois, l'empereur, s'il se reposa surtout de ses nombreuses guerres, ne resta pas inactif, loin de là.

Routes, hôpital, écoles, théâtre... Napoléon modernisa son petit royaume.

"Les habitants de l'île ont un souvenir très agréable de Napoléon, on peut même parler d'affection. A son départ, l'île était entrée dans la modernité. Son séjour a coïncidé avec une période très importantes pour nous", explique à l'AFP Gloria Peria, historienne de l'île et directrice des archives d'Elbe.

L'empereur, à bord d'un navire à voile de l'époque, était attendu dimanche après-midi à Portoferraio. Accueilli par les notables, qui lui remettront symboliquement les clefs de l'île, il en prendra alors officiellement possession.

lrb/ljm/jh

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!