NOUVELLES
04/05/2014 10:03 EDT | Actualisé 04/07/2014 05:12 EDT

L'armée du Soudan du Sud affirme avoir pris une base des rebelles

L'armée du Soudan du Sud a annoncé dimanche avoir pris une base rebelle stratégique dans le nord-est du pays, tandis que de violents combats se déroulent dans le Nord pour le contrôle de la ville pétrolifère de Bentiu.

"Nos forces ont capturé Nasir (nord-est) ce matin. Après un assaut hier avec de violents bombardements, la ville est à nous", a déclaré le porte-parole de l'armée gouvernementale, Philip Aguer, à l'AFP. Il a ajouté que le chef de la rébellion, l'ancien vice-président Riek Machar, était en fuite en direction de la frontière éthiopienne.

"Les rebelles, dont Riek Machar, sont en train de fuir vers la frontière éthiopienne. Nous continuons d'avancer", a dit le porte-parole.

Parallèlement, "à Bentiu, nous avons lancé une grande offensive simultanément, nos forces sont sur place et en train de combattre. Nous attendons confirmation de la prise (de la ville), mais nous avons bon espoir de recevoir de bonnes nouvelles", a ajouté M. Aguer.

Ces offensives surviennent au surlendemain de la venue à Juba du secrétaire d'Etat américain John Kerry. Le président sud-soudanais Salva Kiir lui avait indiqué accepter de tenir des pourparlers de paix face-à-face avec Riek Machar pour tenter de mettre fin au conflit qui dévaste le pays depuis plus de quatre mois.

Des sources humanitaires ayant requis l'anonymat ont confirmé que de violents combats se déroulaient dans et autour de Bentiu, la capitale de l'Etat pétrolifère d'Unité, ainsi qu'autour de Nasir, ville proche de la frontière éthiopienne et une des bases principales de M. Machar et son armée de rebelles.

pjm-sas/mba/jpc

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!