NOUVELLES
04/05/2014 01:04 EDT | Actualisé 04/07/2014 05:12 EDT

Kenya: au moins 27 blessés dans les attentats contre deux autobus dans Nairobi

Au moins 27 personnes ont été blessées dimanche, dont six gravement, dans des attentats à la grenade contre deux autobus dans une grande artère animée de Nairobi, a indiqué la police.

Selon le journal The Nation, citant des responsables médicaux, deux personnes seraient décédées de leurs blessures. Le journal ajoute que l'un des autobus, d'une contenance de 45 places, était totalement plein au moment de l'explosion.

"Dans les deux attentats, 27 personnes blessées ont été transportées à l'hôpital. Six d'entre elles ont des blessures graves. Nous vérifions encore avec les hôpitaux car des gens ont été emmenés à l'hôpital par des bénévoles", a déclaré un officier de police sur place.

Selon des medias kenyans, les explosifs, vraisemblablement de puissantes grenades, ont été lancées dans les bus depuis le bord de la route.

Les autobus ont été touchés sur Thika Road, important axe routier proche du centre de la capitale kenyane, dans un secteur à environ 8 km au nord-est du centre-ville de Nairobi.

Un journaliste de l'AFP sur place a vu un autobus rouge éventré par un gros trou, le tableau de bord enfoncé et plein de sang.

Des medias télévisées ont aussi montré un bus de couleur verte au toit et au côté éventrés par les explosifs.

Ces attentats n'ont pas été revendiqués mais ils ont lieu au moment où les autorités kenyanes se sont engagées dans une vaste opération sécuritaire contre de présumés complices et soutiens des islamites somaliens shebab, liés à Al-Qaïda.

Ils se sont produits au lendemain d'un attentat à la grenade contre un bus samedi soir dans la ville portuaire kényane de Mombasa, qui a tué quatre personnes et en a blessé une quinzaine.

Nairobi et Mombasa, la deuxième ville du pays et l'une des principales entrées vers l'Afrique de l'Est, très apprécié des touristes pour ses plages et son climat, ont été toutes les deux frappées ces derniers mois par une série de violences confessionnelles et des attentats.

Le Kenya subit des attaques des shebab depuis qu'il s'est militairement engagé contre eux en Somalie en 2011, au sein de la force de l'Union africaine, pour soutenir le fragile gouvernement de Mogadiscio.

Le groupe islamiste a revendiqué l'attaque du centre commercial Westgate à Nairobi en septembre 2013 qui avait fait 67 morts.

mom-sas/aub/jpc

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!