NOUVELLES
04/05/2014 09:37 EDT | Actualisé 04/07/2014 05:12 EDT

Iran: des inspecteurs de l'AIEA visiteront des sites nucléaires

TÉHÉRAN, Iran - Des inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) visiteront deux sites en Iran au cours des prochains jours, a annoncé dimanche l'agence de presse officielle du pays.

Cette initiative correspondrait à une série de demandes de l'organisme mandaté par les Nations unies pour effectuer une surveillance des activités nucléaires, selon un responsable.

Les demandes de l'AIEA, auxquelles Téhéran devait répondre d'ici le 15 mai, comprennent la publication d'informations sur les efforts de l'Iran pour développer un type de détonateur explosif pouvait être utilisé dans des armes atomiques.

Selon des informations de l'agence IRNA, les inspecteurs visiteront une mine d'uranium et une usine d'enrichissement de l'uranium dans les villes d'Ardakan et Yazd, dans le centre du pays, lundi et mardi.

Selon le porte-parole du ministère iranien de l'Énergie nucléaire, Behrouz Kamalvandi, à la suite de ces visites, l'Iran pourra se targuer d'avoir répondu aux sept mesures décidées conjointement par l'Iran et l'agence.

Il n'a pas voulu élaborer. Ses commentaires font référence à un accord conclu entre l'AIEA et l'Iran en février, qui concernait entre autres les détonateurs.

L'Occident craint que le programme nucléaire iranien puisse permettre à Téhéran de construire une bombe atomique. L'Iran nie l'accusation, affirmant que son programme nucléaire n'a que des buts pacifiques, comme la production d'énergie et la recherche médicale.

Les autres demandes comprenaient l'accès à des sites nucléaires et la divulgation d'informations supplémentaires sur le processus d'enrichissement.

Maintenant, les négociateurs de l'Iran, de la Grande-Bretagne, de la Chine, de la France, de l'Allemagne, de la Russie et des États-Unis tenteront de parvenir à un accord final avant la date limite du 20 juillet.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!