NOUVELLES
04/05/2014 04:25 EDT | Actualisé 04/07/2014 05:12 EDT

Fusillade aux É.-U.: le tireur connaissait les victimes et les blessés

JONESBORO, États-Unis - Un tireur ayant tué trois personnes et blessé quatre autres dans le nord-est de l'Arkansas était une connaissance ou un ami des victimes, a annoncé dimanche la police, tout en soulignant que le motif de l'agression demeurait inconnu.

Les autorités ont identifié le tireur comme étant Porfirio Hernandez, âgé de 40 ans, qui a récemment obtenu son congé d'un hôpital psychiatrique. Le sergent de la police locale, Doug Formon, n'a pas donné de détails supplémentaires dans un courriel adressé à l'Associated Press.

Selon M. Formon, la police a répondu à une fusillade survenue samedi vers 13h. Chrisanto Islas, âgé de 38 ans, et Floza Davila, âgée de 12 ans, ont été tués dans la ville de Jonesboro et quatre autres personnes ont été blessées. Des survivants et des témoins sur place ont identifié Hernandez comme le seul tireur, et ont fourni une description de l'homme et du véhicule qu'il conduisait.

Les autorités ont précisé que trois personnes se trouvaient dans un état critique dans des hôpitaux de Memphis, au Tennessee. Un garçon de 10 ans se trouve de son côté dans un état stable.

Au dire du chef de la police de Jonesboro, Mike Yates, toutes les victimes, sauf une, ont été atteintes de tirs à la tête. Hernandez n'a rien dit alors qu'il a ouvert le feu, et qu'il continuait de tirer à travers la maison ciblée, selon des témoins.

Le tireur aurait par ailleurs dû recharger son arme, un revolver .357 magnum, en raison de la capacité du barillet.

Environ 20 minutes après la première fusillade, la police est intervenue après une deuxième agression armée, à environ cinq kilomètres de là, où le corps de Richardo Lopez, âgé de 31 ans, a été découvert. Un témoin a décrit un véhicule correspondant à celui signalé au domicile de Jonesboro.

Les enquêteurs ont alors reçu un rapport selon lequel une voiture correspondant à la description de celle du tireur avait été localisée sur une route rurale. Des adjoints du shérif ont découvert Hernandez, mort, avec une blessure par balle apparemment auto-infligée à la tête.

Il n'était pas immédiatement possible de savoir de quelle façon Hernandez et les sept victimes se connaissaient.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!