NOUVELLES
04/05/2014 03:06 EDT | Actualisé 04/07/2014 05:12 EDT

Deux explosions font 3 morts et 60 blessés sur une autoroute au Kenya

NAIROBI, Kenya - Trois personnes ont été tuées et au moins 60 autres blessées, dimanche, lorsque deux bombes ont explosé dans des autobus circulant sur l'une des autoroutes les plus achalandées du Kenya, ont annoncé les autorités du pays d'Afrique orientale, qui a été le théâtre de plusieurs attentats terroristes au cours des derniers mois.

Sur les 60 blessés, 20 se trouvaient dans un état critique, selon le centre national de gestion des désastres.

Les explosions de dimanche se sont produites dans deux autobus bondés qui roulaient sur l'autoroute Thika, a indiqué Moses Ombati, le chef de police adjoint de Nairobi. D'après Eliud Lagat, le chef adjoint de l'unité de neutralisation des explosifs, les déflagrations ont été causées par des engins artisanaux.

Ce double attentat survient un jour après que deux bombes eurent coûté la vie à quatre personnes sur la côte kényane. La police a précisé qu'une grenade lancée devant un arrêt d'autobus à Mombasa était responsable des quatre décès. La deuxième explosion, qui a eu lieu sur une plage publique, n'a fait aucune victime.

Le président du Kenya, Uhuru Kenyatta, a affirmé dimanche que les terroristes essayaient de provoquer une guerre religieuse.

Il a soutenu que le pays ne permettrait pas que les fanatiques mettent un terme à sa tradition de tolérance en matière de religion et que ces derniers étaient des criminels qui seraient traités comme tel.

«Les terroristes veulent que nous soyons désespérés et divisés, a déclaré M. Kenyatta. Ils vont être déçus.»

Le Kenya a eu droit à une série de fusillades et d'attentats à la bombe depuis qu'il a envoyé des troupes en Somalie afin de lutter contre le groupe islamiste Al-Chabab en 2011. Les militants affiliés à Al-Qaida ont juré de mener des attaques en sol kényan afin de se venger.

Parmi les attentats survenus au cours des derniers mois figurent l'attaque au centre commercial Westgate Mall en septembre, qui a fait 67 morts. Al-Chabab a revendiqué la responsabilité de cet assaut.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!