NOUVELLES
04/05/2014 11:27 EDT | Actualisé 04/07/2014 05:12 EDT

Des citoyens du sud de l'Ontario se demandent s'ils ont vu un météore

TORONTO - Des dizaines de résidants du sud de l'Ontario croient avoir aperçu un météore traverser le ciel dimanche après-midi, une impression qu'a confirmée un expert.

Après avoir lui-même vu sur Internet des images captées par vidéo, Peter Brown, un professeur à l'Université de Western Ontario qui se penche sur les météores et les météorites, est persuadé qu'il s'agissait bien d'un météore.

Plusieurs Ontariens se sont tournés vers les médias sociaux, ou ont contacté l'American Meteor Society, pour rapporter avoir vu un éclair de lumière ou avoir entendu un puissant grondement. Les informations sont venues de diverses villes du sud de l'Ontario et de certains secteurs des États-Unis.

L'American Meteor Society a affiché le commentaire d'une personne qui disait venir de Toronto et qui a décrit un brillant éclair lumineux, «aussi rapide qu'une étoile filante et aussi brillant, sinon plus brillant, qu'un éclair lors d'un orage», a ajouté l'homme, qui s'est identifié sous le nom de «Doug C.».

Dana Petrillo, une citoyenne de Colbourg en Ontario, a écrit sur son compte Twitter que sa résidence a vibré et qu'elle a d'abord cru qu'il y avait eu un tremblement de terre ou une explosion dans le secteur.

La majeure partie de l'équipement qu'utilise l'université pour suivre les météores n'était pas opérationnel dimanche après-midi, mais des microphones sur place ont détecté une onde de choc, a confié M. Brown. En se fiant sur les données et les comptes rendus de témoins, l'onde de choc se serait produite dans la région de Peterborough, et ses caractéristiques ont permis d'établir que le diamètre du météore variait entre un demi-mètre et un mètre, selon M. Brown.

Selon ces estimations, la masse du météore serait de quelques tonnes métriques, a ajouté M. Brown, qui n'écarte pas, par ailleurs, la possibilité que certains fragments soient tombés sur terre.

Les chances que des fragments soient tombés au sol dépendent de la vitesse de déplacement du météore. Une boule de feu se déplaçant relativement lentement augmente les probabilités que soient découvertes des météorites.

M. Brown a d'ailleurs déclaré qu'il ne serait pas surpris si l'on retrouvait des météorites.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!