NOUVELLES
04/05/2014 02:33 EDT | Actualisé 04/07/2014 05:12 EDT

Congrès antisémite à Bruxelles: le Conseil d'Etat confirme l'interdiction

Le Conseil d'Etat belge a confirmé dimanche soir l'arrêté d'interdiction concernant le congrès antisémite, prévu intialement dimanche après-midi et auquel le polémiste Dieudonné devait assister, ont indiqué les médias belges.

"L'avis du Conseil d'Etat déboute les plaignants et donne raison à la commune", a affirmé Eric Tomas, le maire d'Anderlecht, la commune bruxelloise où devait se tenir ce congrès. "Je me réjouis de cette décision, car elle renforce notre prise de position. Je pense que cette décision fera jurisprudence", a-t-il déclaré dimanche soir à l'agence Belga.

Par crainte de débordements, l'édile avait pris dimanche matin un arrêté interdisant le rassemblement et toute manifestation de soutien ou de réprobation.

En réaction, l'avocat du député belge Laurent Louis (extrême droite), un des organisateurs de ce congrès, avait introduit en urgence un recours devant le Conseil d'Etat.

La tenue du congrès avait été annoncée en fin de semaine par une librairie bruxelloise et le groupuscule d'extrême droite "Debout les Belges!" de M. Louis, suscitant l'indignation des associations contre le racisme et l'antisémitisme.

Outre Dieudonné, l'essayiste d'extrême droite Alain Soral, Kemi Seba de l'organisation noire radicale Tribu Ka aujourd'hui dissoute, ainsi que de nombreux polémistes aux positions antisémites étaient annoncés à cette réunion.

may/rhl

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!