NOUVELLES
04/05/2014 02:53 EDT | Actualisé 04/07/2014 05:12 EDT

Angleterre - Chelsea-Norwich: les déclarations

Jose Mourinho (entraîneur de Chelsea): "C'était une sacrée journée. Une équipe avait besoin de trois points pour avoir une chance de survivre, mais elle n'a pas joué pour gagné, et l'autre, qui avait simplement besoin d'un point pour assurer la 3e place et une place en poules de Ligue des champions, a joué pour gagner. Lors des 45 premières minutes, on a été très lent. Il n'y avait aucune intensité. La 2e période a été différente. Les joueurs en voulaient plus. Le plan de Norwich m'a surpris. On s'attendait à un match un peu fou, où ils feraient des paris, mais cela ne s'est pas produit. Mais on n'a pas le droit de critiquer. Cela fait quelques semaines que je dis que notre chance de gagner le titre s'est envolée. C'est étrange que dans le meilleur championnat du monde il y a ait encore deux matches à disputer la dernière semaine. Aujourd'hui, il était question de fierté et d'offrir aux supporteurs une dernière victoire à domicile. Quand vous perdez votre self-control vous n'êtes plus lucide dans la course au titre. Je pense qu'on a perdu notre énergie mentale. On a commencé à penser à la suite avant de penser à ce qu'il fallait faire maintenant. Au final, je pense que mes garçons ont fait du bon travail. On en voulait plus, on n'est pas complètement satisfait, mais c'est une bonne base pour la saison prochaine. Maintenant, il faut être patient. L'été va être long. Pour les médias, pour les joueurs, c'est une autre histoire avec le Mondial. Mais pour le club, il faut rester calme, s'asseoir, discuter, analyser les options du marché et les possibilités. Cette saison, on a tout donné. Sans quelques "festivals", c'aurait été meilleur. Comme contre Palace, Everton, Newcastle, Stoke par exemple. Des matches que l'on a contrôlé mais perdu. Mais c'est un championnat dangereux. Vous perdez deux matches et vous êtes éjectés du Top4. Certaines équipes n'ont pas rempli leurs objectifs. Nous on a été là jusqu'à la fin. On n'a pas gagné mais on a toujours été dans le coup. Pareil en C1. Des grands clubs ne peuvent en dire autant, comme la Juve".

Neil Adams (entraîneur de Norwich): "Je suis immensément fier, c'est une perf' phénoménale. On avait un plan et les joueurs l'ont exécuté à merveille. On aurait juste pu les menacer plus même s'il y avait un pénalty évident. On continue de croiser les doigts. Il nous faut une victoire contre Arsenal et un peu de chance. (sur le recours juridique contre Sunderland au sujet de la qualification d'un joueur) Cela ne me regarde pas. Cela concerne les dirigeants et l'équipe juridique. Je suis sûr qu'ils vont étudier ça. Mais ça ne regarde pas le foot alors je ne veux pas vraiment faire de commentaire".

thw-cd/ade

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!