POLITIQUE
03/05/2014 10:47 EDT | Actualisé 03/05/2014 10:47 EDT

La campagne commence en Ontario

CP

La chef libérale de l'Ontario, Kathleen Wynne a rassemblé ses troupes vendredi soir à Toronto, quelques heures après avoir annoncé la tenue d'élections générales le 12 juin.

Elle a assuré aux 400 militants présents que le budget présenté jeudi, qui n'a pas obtenu l'appui des partis d'opposition, sera remis à l'ordre du jour si les libéraux remportent l'élection.

« Nous aurions aimé mettre en œuvre ce budget immédiatement, mais Andrea Horwath [chef néo-démocrate] et Tim Hudak [chef conservateur] ont décidé qu'ils voulaient une élection », a déclaré Kathleen Wynne.

Elle a insisté sur le fait que la province doit investir dans ses infrastructures et mieux appuyer les retraités, une question qui est au cœur d'une dispute avec Ottawa.

Début officiel mercredi

Si la campagne ne commence officiellement que mercredi prochain lorsque le décret d'élection sera signé, les chefs de parti n'ont pas attendu pour commencer à délivrer leurs messages.

Le Parti progressiste-conservateur a aussi organisé un rassemblement vendredi soir à Ottawa. Plus tôt dans la journée, Tim Hudak avait affirmé que si les électeurs veulent « un plan de redressement pour remettre l'Ontario au travail, regardez-moi, regardez mon équipe, regardez mon plan ».

La chef du Nouveau Parti démocratique, Andrea Horwath, a dit vendredi matin ne pas « pouvoir soutenir un gouvernement qui n'a plus la confiance des gens », citant les scandales qui touchent les libéraux.

La dissolution de l'Assemblée législative signifie d'ailleurs qu'une motion d'outrage contre les libéraux pour la destruction de documents gouvernementaux ne sera pas soumise au vote des députés. Le comité parlementaire chargé de faire la lumière sur le scandale des centrales au gaz a été du même coup démantelé.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Ontario Liberal Leadership Convention Voyez les images