POLITIQUE
30/04/2014 09:31 EDT | Actualisé 01/05/2014 11:19 EDT

Rob Ford en désintoxication : le maire de Toronto prend une pause pour «s'occuper de ses problèmes»

Lucas Oleniuk via Getty Images
TORONTO, ON - MARCH 26: Mayoral candidates square off during the City TV mayoral debate that took place in Toronto Wednesday night with Karen Stintz, John Tory, Olivia Chow, David Soknacki and Mayor Rob Ford. It was moderated by City's Gord Martineau. March 26, 2014. (Lucas Oleniuk/Toronto Star via Getty Images)

Le maire de Toronto Rob Ford annonce son retrait temporaire de la vie publique pour soigner sa dépendance à l'alcool, maladie à laquelle il attribue des dérives ou des choix malheureux alors que des images le montre en train à nouveau de fumer ce qui semble être du crack

"J'ai un problème avec l'alcool et avec les choix que j'ai fait quand j'étais sous son emprise", a écrit Rob Ford dans un communiqué transmis dans la nuit de mercredi à jeudi.

Rob Ford a décidé de prendre du recul pour entrer dans un établissement et soigner sa dépendance à l'alcool, avait indiqué un peu plus tôt son avocat Dennis Morris, à une télévision locale.

Le maire ne mentionne pas directement une soirée au cours de laquelle il aurait été filmé, tenant à la main droite une pipe à crack, puissant dérivé de la cocaïne. Mais sa décision de prendre du recul est tombée pratiquement en même temps que la publication mercredi soir de trois copies d'écran tirées d'une vidéo par le Globe and Mail.

Une nouvelle fois le maire semble avoir été filmé samedi à son insu. Cette fois par un revendeur de drogues et dans le sous-sol même de la soeur du maire en banlieue de Toronto, selon le journal. Le fournisseur de drogue a proposé de vendre la vidéo pour au moins "six chiffres", selon sa proposition rapportée par les journalistes du Globe and Mail.

Une précédente vidéo l'an dernier, saisie par la police, montrait également le maire en train de consommer de la drogue dans un établissement fréquenté par des trafiquants et des consommateurs.

Après avoir nié farouchement à plusieurs reprises, Rob Ford avait finalement concédé: "Oui j'ai fumé du crack".

Mais "ces erreurs n'arriveront plus jamais", avait-il alors promis en présentant ses excuses à ses électeurs et en s'engageant à ne plus boire et à s'astreindre à un régime alimentaire strict afin de perdre du poids.

Besoin de "l'aide d'un professionnel"

Mercredi soir, Rob Ford a affirmé avoir "tenté de gérer ce problème (lui-même) depuis un an" tout en admettant avoir besoin de "l'aide d'un professionnel"

"Après avoir pris le temps de réfléchir à la fois à mon bien être, comment servir au mieux les habitants de Toronto et à ce qui est dans le meilleur intérêt de ma famille, j'ai décidé de me mettre en retrait de la campagne et de mes activités de maire pour chercher immédiatement de l'aide", a écrit Rob Ford.

Selon le tabloïd local Toronto Sun qui cite des témoins et publie un enregistrement sonore, le maire a été vu lundi soir ayant visiblement trop bu et agissant de façon belliqueuse dans un bar de la quatrième ville nord-américaine.

A l'automne, à la suite de ses frasques et après avoir admis ses problèmes de drogue et d'alcool, le conseil municipal à la quasi unanimité l'avait déchargé de toutes ses prérogatives, ne lui laissant que le titre de maire.

Rob Ford, qui est régulièrement la risée des émissions humoristiques dans le monde, venait tout juste de lancer mi-avril en grande pompe sa campagne électorale devant plusieurs centaines de ses supporters regroupés au sein de la "Ford Nation".

Rob Ford, populiste conservateur, cherche à obtenir un deuxième mandat lors du scrutin municipal qui doit se tenir en octobre prochain. Populaire dans les banlieues, le maire Ford va une nouvelle fois être attaqué par ses adversaires pour sa conduite et les répercussions pour l'image de la ville sur le plan international.

"J'aime les gens de Toronto, j'aime être votre maire et j'espère que vous continuerez à me soutenir", a plaidé Rob Ford en assurant parler "avec son coeur" dans ce qui est "l'un des moments les plus difficiles de sa vie". Des paroles déjà prononcées en novembre.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo The Many Faces Of Rob Ford Voyez les images