Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Élection en Afghanistan: course serrée entre Abdullah Abdullah et Ashraf Ghani

KABOUL - Les résultats partiels de l'élection présidentielle en Afghanistan font état d'une course serrée entre l'ex-ministre des Affaires étrangères Abdullah Abdullah et l'ancien ministre des Finances Ashraf Ghani, le premier ayant récolté jusqu'à maintenant 41,9 pour cent des voix et le second, 37,6 pour cent.

Le président de la Commission électorale indépendante, Ahmad Yousuf Nouristani, a toutefois prévenu que le vent pouvait encore tourner.

Publiés dimanche, ces premiers résultats représentent 10 pour cent du vote dans 26 des 34 provinces afghanes, soit un peu plus de 500 000 bulletins sur les 7 millions déposés.

M. Abdullah, qui avait terminé en deuxième place lors du scrutin de 2009, a recueilli 212 312 voix alors que M. Ghani en a reçu 190 561. Zalmai Rassoul, un autre ex-ministre des Affaires étrangères, se trouve actuellement en troisième position avec 49 821 votes.

Les résultats complets seront annoncés le 24 avril. Un deuxième tour pourrait avoir lieu en mai si aucun candidat ne réussit à obtenir une majorité.

INOLTRE SU HUFFPOST

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.