Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Libye: un officier de l'armée de l'air tué dans un attentat

Un officier de l'armée de l'air libyenne a été tué et des membres de sa famille blessés mercredi dans l'explosion de sa voiture à Benghazi, a-t-on appris de source hospitalière.

"L'officier Abdelhamid Tahar Al-Imam a été mortellement blessé par l'explosion. Sa fille et son épouse, qui l'accompagnaient dans la voiture, ont été gravement blessées et sont actuellement en soins intensifs", a indiqué à l'AFP une source du centre médical de Benghazi, dans l'est-libyen.

Une source de sécurité de la ville a précisé que l'explosion avait été provoquée par un engin placé sous le véhicule.

L'attaque a eu lieu dans le centre ville, provoquant la colère de plusieurs habitants du quartier qui ont bloqué des routes et brulé des pneus.

La ville observait mercredi, pour le quatrième jour consécutif, une grève générale et une action de "désobéissance civile", à l'appel d'organisations de la société civile qui manifestent contre l'insécurité dans la ville et réclament la suspension du Congrès général national (CGN, parlement) et la tenue rapide d'élections parlementaires et présidentielle.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre 2011, Benghazi est le théâtre d'une vague d'assassinats, ciblant majoritairement des Occidentaux et des membres des services de sécurité.

Les autorités ont échoué jusqu'ici à identifier et arrêter les auteurs de ces attaques, qui n'ont pas été revendiquées.

bra-ila/cbo

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.