Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Gilles Vigneault : nouvel album et blues post-électoral

La grande défaite subie par le Parti Québécois a véritablement créé un choc chez certains. C'est le cas notamment du chanteur et poète Gilles Vigneault.

Mercredi, dans son studio de répétition à Saint-Placide, à une soixantaine de kilomètres au nord-ouest de Montréal, Gilles Vigneault commençait seulement à digérer cette lourde défaite.

Alors que le revers subi par le PQ l'avait atterré, deux jours plus tard, il arrive même à voir du bien dans ce qui arrive. Dans l'immédiat, ce que Gilles Vigneault dit vouloir, c'est que le Québec continue de s'épanouir, de grandir.

Mais pour ce qui est de son grand projet de réaliser l'indépendance du Québec, la défaite de lundi a freiné ses espoirs. Toutefois, cela encourage Gilles Vigneault de voir que le tiers des Québécois a quand même voté pour des partis souverainistes.

La semaine prochaine, Gilles Vigneault lancera un nouvel album, son 55, ou peut-être son 60, il ne les compte plus. Ce qui compte, en revanche, c'est de chanter l'amour, la terre, le pays.

Regardez le reportage de Maxence Bilodeau.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.