Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

France: les portables n'ont plus droit de cité au Conseil des ministres

Finis les SMS lors du Conseil des ministres en France ! Le président François Hollande a demandé aux ministres mercredi de déposer leurs téléphones portables à l'entrée du salon avant de siéger, afin qu'ils "se concentrent pleinement" sur les dossiers.

"Pour être concentrés sur ce que nous avons à faire, le président de la République a décidé qu'il n'y aurait plus de portables au Conseil des ministres", a confirmé le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, lors d'un point presse à l'issue de la réunion hebdomadaire.

"Chacun maintenant aura à discuter et à écouter ce qui se dit et n'aura plus à pianoter sur ce magnifique outil", a-t-il conclu, précisant qu'il avait confié son propre téléphone à un officier de sécurité, ses collègues ayant eux aussi tous laissé leurs appareils "à l'entrée".

François Hollande lui-même s'est-il plié à cette règle ? "Je n'ai pas été vérifier", a plaisanté Stéphane Le Foll, qui est aussi le ministre de l'Agriculture.

cmr/mad/thm/abk

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.