Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des menaces contrées

Le chef des services secrets russes a déclaré que les agences de renseignement en Russie et dans d'autres pays ont aidé à prévenir des attaques terroristes pendant les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi.

Le chef du Service fédéral de sécurité (FSB), Alexander Bortnikov, a déclaré que les services secrets américains, autrichiens, français, allemands et géorgiens ont aidé la Russie à cibler des individus qui planifiaient des attaques terroristes pendant les JO de 2014.

Cette révélation est particulièrement saisissante, puisque la Russie n'a plus de lien diplomatique avec la Géorgie depuis 2008.

Sotchi, station balnéaire de la mer Noire, a accueilli les Jeux olympiques du 7 au 23 février dernier. Aucun incident n'est venu les ternir, malgré les craintes suscitées par les insurgés islamistes du Caucase.

Bortnikov a donné peu de détails, mais il a indiqué que la coopération avec les services secrets étrangers aura permis de « localiser cette menace ».

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.