Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Marois mise sur ses militants pour remporter une victoire serrée

« C'est vrai que c'est serré, mais rien n'est joué », a avoué la chef péquiste à la veille du scrutin. Et pour remporter l'élection, Pauline Marois mise ses militants et sur l'organisation de son parti.

« La différence peut porter sur le fait que nos organisations sont solides et nous permettent de faire sortir le vote », a lancé Mme Marois devant des militants de Québec, dimanche matin.

« Vous savez que dans les autres formations politiques, il n'y a pas beaucoup de militantisme. Mais le militantisme pour le Parti québécois, qui est motivé par notre engagement pour le Québec, fait en sorte qu'on est prêt à mettre plus de temps, plus d'énergie, plus d'effort. On est bien organisés », a-t-elle ajouté, demandant à ses partisans de convaincre au moins « un indécis » d'ici demain.

La chef péquiste se montrait par ailleurs confiante. « Un certain nombre d'informations me disent que lundi soir, on va élire un gouvernement du Parti québécois », a-t-elle dit.

Aujourd'hui, Pauline Marois fait campagne à Québec et dans sa circonscription de Charlevoix-Côte-de-Beaupré.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.