Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le secrétaire américain à la Défense attendu à bord du porte-avions chinois

Le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, sera reçu lundi à bord du Liaoning, l'unique porte-avions chinois et symbole de la puissance militaire croissante de Pékin.

Cette visite sans précédent, le jour même de son arrivée en Chine, a été approuvée sans restriction à la demande des États-Unis, mais n'a fait l'objet d'aucune annonce, selon l'agence Reuters qui cite une source officielle à Washington.

Le Liaoning, acheté à l'Ukraine en 1998 puis modifié dans les chantiers navals de Dalian, est entré en service en septembre 2012. Chuck Hagel sera le premier responsable étranger à monter à bord.

De passage au Japon, avant sa visite de trois jours en Chine, le secrétaire à la Défense a invité samedi Pékin à faire preuve de responsabilité dans l'exercice de sa « grande puissance » et de respect à l'égard de voisins de plus en plus inquiets face à ses revendications territoriales.

M. Hagel a fait un parallèle avec l'annexion de la Crimée à la Russie et la dispute territoriale entre la Chine et le Japon concernant de petites îles du Pacifique. Le secrétaire à la Défense a souligné que la communauté internationale devait être très claire sur le fait qu'au 21e siècle, on ne peut « redéfinir les frontières et violer l'intégrité et la souveraineté territoriales par la force ».

Hagel a en outre annoncé que les États-Unis déploieraient deux navires antimissiles balistiques supplémentaires au Japon afin de contrer la menace de la Corée du Nord, qui a récemment effectué une série de lancements de roquettes et de missiles balistiques.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.