Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le président tchèque appelle à une action de l'Otan si la Russie envahit l'Ukraine

Le président tchèque Milos Zeman a déclaré dimanche que l'Otan devrait déployer des troupes en Ukraine si la Russie envahit l'est du pays.

"Si la Russie décide d'étendre son expansion territoriale à l'est de l'Ukraine, la comédie aura assez duré", a déclaré M. Zeman, premier président élu au suffrage direct de l'histoire du pays, à la radio publique tchèque.

"Dans ce cas, je ne serais pas seulement partisan que l'UE adopte les sanctions les plus dures possibles mais aussi, disons, que l'Otan soit militairement prête, par exemple en faisant pénétrer ses troupes sur le territoire ukrainien", a poursuivi ce président de gauche de 69 ans en fonction depuis un an.

L'Ukraine est dirigée par un gouvernement intérimaire pro-occidental depuis le renversement du président Viktor Ianoukovitch à la suite de manifestations de masse contre son régime accusé de mauvaise gestion économique et de corruption.

Washington estime que la Russie a massé quelque 40.000 militaires à sa frontière avec l'Ukraine.

Plusieurs régions ayant une importante population russophone de l'est de l'Ukraine exigent la tenue avant l'élection présidentielle anticipée du 25 mai d'un référendum qui leur permettrait à l'instar de la Crimée de choisir entre un régime fédéral ou un rattachement pur et simple à la Russie.

Moscou a démenti vouloir pousser ses troupes au-delà de la Crimée mais n'a pas retiré pour autant les troupes qu'elle a massées à la frontière.

Dimanche, des manifestants pro-russes ont occupé plusieurs bâtiments publics dans les grandes villes de l'est de l'Ukraine aux cris de "Russie!".

frj/ai/plh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.