Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Japon ordonne d'abattre tout missile nord-coréen qui le viserait (agence)

Le Japon a ordonné à ses forces armées d'abattre tout missile nord-coréen qui viserait son territoire après des tirs de missiles balistiques fin mars, ont rapporté des médias nippons.

Le ministre de la Défense, Itsunori Onodera, a donné cet ordre jeudi en réponse au tir le 26 mars vers la mer du Japon (mer de l'Est, selon les Coréens) de deux missiles balistiques nord-coréens à moyenne portée, selon l'agence Kyodo, citant une source gouvernementale.

Ces missiles sont susceptibles d'atteindre le territoire japonais.

Suite à l'ordre ministériel, un destroyer équipé du système antimissile Aegis a été déployé en mer du Japon, toujours selon Kyodo.

Le Japon a déjà par le passé ordonné le déploiement de ces batteries antimissiles, notamment en avril 2013 après le lancement par Pyongyang d'une fusée, considéré par les occidentaux et le Japon comme un tir d'essai de missile balistique, puis un troisième essai nucléaire en l'espace de quelques mois.

Le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, a annoncé dimanche que les Etats-Unis prévoyaient d'envoyer au Japon deux navires équipés du système antimissile Aegis en plus de ceux déjà présents, pour répondre à la menace nord-coréenne.

si-sps/sm/gab/jh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.