Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Bahreïn: 7 chiites condamnés à 15 ans de prison pour attaque contre la police

Un tribunal de Bahreïn a condamné dimanche sept chiites à 15 ans de prison chacun pour leur participation à une attaque durant laquelle un policier a été blessé, a indiqué une source judiciaire.

Les sept prévenus ont été reconnus coupables de violences contre des policiers, de possession de cocktails Molotov et de participation à une manifestation non autorisée.

L'attaque remonte à décembre 2012 et elle s'est produite dans le village chiite de Dia, près de Manama.

Des dizaines de chiites ont été jugés ces derniers mois pour participation aux troubles qui accompagnent la contestation du régime.

Bahreïn, petit pays du Golfe dirigé par la dynastie sunnite des Al-Khalifa, est secoué depuis février 2011 par un mouvement de contestation animé par la majorité chiite qui réclame une monarchie constitutionnelle.

Face à la poursuite de ce mouvement, le pouvoir a alourdi l'an dernier les peines pour les auteurs de violences et introduit la peine de mort ou la prison à perpétuité en cas de morts ou de blessés.

Selon la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), au moins 89 personnes --hors policiers-- ont été tuées depuis le début de la contestation.

bur/mh/feb

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.