Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

UL : les employés de la cafétéria dénoncent une "mise à pied sauvage"

Une soixantaine de syndiqués de la Fédération des travailleurs du Québec manifestent ce midi dans le Pavillon Desjardins Maurice-Pollack à l'Université Laval.

Ils dénoncent la façon dont ils ont été congédiés, à la suite de la décision de la direction de confier la gestion des services alimentaires à la Confédération des associations d'étudiants et étudiantes de l'Université Laval (CADEUL).

Les membres du personel de la cafétéria du pavillon Desjardins-Pollack perdront leur emploi le 1er juin. Leur employeur, l'entreprise de gestion de services alimentaires Laliberté, a émis un avis de licenciement collectif, il y a environ deux semaines.

Les manifestants parlent d'une mise à pied sauvage.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.