Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Tatouages: après une facture de McDonald's, un ado norvégien récidive

Un adolescent norvégien qui avait défrayé la chronique en se faisant tatouer un ticket de caisse McDo sur le bras, vient de récidiver en... se faisant tatouer la facture du salon de tatouage.

Mis au défi par des camarades, Stian Ytterdahl, 18 ans, s'était fait tatouer la copie conforme d'une addition sur l'avant-bras droit la semaine dernière, une initiative farfelue qui avait recueilli un certain écho médiatique.

Mardi 1er avril, il a remis le couvert en se faisant tatouer cette fois sur l'avant-bras gauche la facture du salon de tatouage. "Si je le regretterai un jour ? Non. Ce sont des souvenirs", a-t-il dit, filmé par les caméras de VGTV, le site internet vidéo du tabloïd VG.

Le salon a donc reproduit à l'identique la première facture donnée au jeune homme, y compris la faute d'orthographe dans le nom de la localité (Lillestoem au lieu de Lillestroem). "On a essayé de lui déconseiller de le faire", a déclaré le tatoueur Joergen Andresen à VGTV. "Mais on ne peut pas être des gardiens de la morale. C'est un adulte", a-t-il ajouté.

Le salon de tatouage a posté sur Facebook quelques photos de ce nouveau tatouage:

D'autres exemples ci-dessous de tatouages vraiment difficiles à porter:

Les tatouages les plus difficiles à porter
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.