Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'Ukraine a besoin d'aide financière, et vite, selon l'ambassadeur

L'ambassadeur ukrainien au Canada affirme que son pays a un besoin pressant d'un sauvetage financier international pour éviter une crise imminente.

Vadym Prystaiko a soutenu jeudi que son pays était contraint d'effectuer des compressions marquées à la suite de l'annexion par la Russie de la péninsule de Crimée.

Dans un discours à Ottawa, M. Prystaiko a affirmé que 24 000 fonctionnaires devraient être mis à pied dans le prochain mois à l'approche de l'élection présidentielle prévue le 25 mai.

L'économie de l'Ukraine est près de l'effondrement et dépend d'une aide internationale imposante.

Moscou a accentué la pression, jeudi, en menaçant d'augmenter le prix du gaz naturel russe, et en exhortant Kiev à payer sa facture énergétique d'environ 2,2 milliards de dollars.

Le Canada avait pris des engagements de l'ordre de 220 millions de dollars dans le cadre des efforts d'aide du Fonds monétaire international (FMI), se traduisant par des prêts à l'Ukraine pouvant aller jusqu'à 18 milliards de dollars.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.