Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La PPO se retire de l'enquête sur Rob Ford

La Police provinciale de l'Ontario (PPO) affirme qu'elle n'a plus de rôle à jouer dans l'enquête sur la vidéo qui montre le maire de Toronto en train de fumer ce qui ressemble à du crack, baptisée Project Brazen 2.

Un porte-parole de la PPO, Pierre Chamberland, explique que toutes les preuves ont déjà été présentées aux tribunaux. « Mais s'il y a d'autres informations qui sont amassées, par la suite, de tout ce qui se produit, nous serons prêts à assumer le rôle de [superviseur] si cela nous est demandé par la police de Toronto », a-t-il ajouté.

Le service de police de Toronto avait demandé à la PPO de superviser Project Brazen 2 le 5 mars dernier. Le chef Bill Blair avait dit vouloir transférer l'enquête à la PPO à cause de distractions, sa priorité étant que l'enquête se poursuive dans l'intérêt du public, sans peur ni parti pris.

Quelques jours auparavant, Bill Blair avait qualifié de « dégoûtants » des propos tenus par Rob Ford dans un restaurant. Le maire, filmé dans un état second, avait proféré des vulgarités à l'endroit du chef de la police de Toronto.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.