Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Goldcorp prolonge sa proposition d'offre d'achat hostile à l'endroit d'Osisko

VANCOUVER - Même si la Corporation minière Osisko (TSX:OSK) s'est trouvé un chevalier blanc, Goldcorp (TSX:G), qui avait lancé une offre d'achat hostile pour mettre la main sur la minière québécoise, ne semble pas avoir dit son dernier mot.

Le géant aurifère établi à Vancouver a annoncé jeudi qu'il prolonge de 11 jours la durée de son offre, soit jusqu'au 15 avril, à 17 h.

Cette annonce survient au lendemain de la conclusion d'une entente complexe entre la minière québécoise et Yamana Gold (TSX:YRI), la Caisse de dépôt et placement du Québec ainsi que l'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada établissant la valeur d'Osisko à environ 3,4 milliards $.

Osisko, dont le siège social demeurera à Montréal, a accepté de vendre un intérêt de 50 pour cent de ses actifs miniers et d'exploration à l'entreprise torontoise Yamana, notamment de son principal gisement aurifère, situé à Malartic, en Abitibi-Témiscamingue.

En vertu de l'entente, les actionnaires de la minière établie à Montréal recevront 2,194 $ en espèces, 0,2119 action de Yamana et une nouvelle action d'Osisko. La minière québécoise évalue l'offre à 7,60 $ par action.

De son côté, Goldcorp avait offert aux actionnaires d'Osisko un montant en espèces de 2,26 $ et 0,146 action de Goldcorp en échange de chaque action de l'entreprise québécoise, pour une valeur d'environ 6,21 $ par action, selon les cours à la clôture des marchés mardi.

Goldcorp continuera à examiner l'offre de sa rivale en analysant certains documents confidentiels d'Osisko pour déterminer s'il vaut la peine de bonifier son offre.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.