Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Faible inflation: la Banque centrale européenne tente de se montrer rassurante

BRUXELLES - La Banque centrale européenne (BCE) a tenté de se montrer rassurante jeudi quant aux possibilités de voir un recul des prix à la consommation dans l'Union européenne (UE), ce qui pourrait ralentir l'économie, mais se dit prête à intervenir s'il le faut.

Un autre recul de l'inflation en mars, à 0,5 pour cent, a soulevé de questions dans la zone euro quant au risque de déflation.

Après que l'institution montéraire de l'UE ait décidé de maintenir son taux directeur à 0,25 pour cent — un record —, son président, Mario Draghi, a noté que les données en ce qui a trait à l'inflation étaient conformes aux prévisions de la Banque.

M. Draghi a notamment dit s'attendre à une «période prolongée de faible inflation».

Le président de la BCE a cependant ajouté que le conseil d'administration de l'institution était «unanime» quant à ses intentions de maintenir une politique monétaire «accommodante» afin d'éviter d'être aux prises avec une longue période où l'inflation serait faible.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.