NOUVELLES
01/04/2014 01:14 EDT | Actualisé 31/05/2014 05:12 EDT

Des évacués peuvent retourner dans leurs maisons près de Fukushima

TOKYO - Pour la première fois depuis le désastre nucléaire survenu au Japon il y a trois ans, les autorités ont permis à des résidents de retourner vivre dans leurs maisons située à l'intérieur d'une infime partie d'une zone interdite de 20 kilomètres entourant l'usine de Fukushima.

La décision permettra à 357 personnes répartis dans 117 ménages de retourner dans leurs maisons situées dans un coin de la ville de Tamura à partir de mardi, puisque le gouvernement a déterminé que les niveaux de radiations étaient rendus acceptables.

Mais plusieurs de ces évacués, qui craignent les radiations, hésitent à y retourner.

Les évacués reçoivent présentement une compensation gouvernementale d'environ 100 000 yen (1000 $) par mois. Ceux qui retournent dans leurs domiciles reçoivent un seul incitatif de 900 000 yen (9000 $).