NOUVELLES
31/03/2014 04:45 EDT | Actualisé 31/05/2014 05:12 EDT

Wall Street termine en hausse la dernière séance du trimestre

Wall Street a terminé la dernière séance du trimestre sur une note positive lundi, rassurée par des propos de la patronne de la Réserve fédérale (Fed) réaffirmant le maintien de son aide à l'économie: le Dow Jones a pris 0,82% et le Nasdaq 1,04%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 134,60 points à 16.457,66 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 43,23 points à 4.198,99 points.

L'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,79% (+14,72 points) à 1.872,34 points.

L'indice vedette Dow Jones a toutefois baissé de 0,72% sur l'ensemble du premier trimestre 2014. Il s'agit de sa première baisse trimestrielle depuis fin 2012. Les deux autres grands indices de la place new-yorkaise ont à l'inverse progressé.

"Les commentaires de Janet Yellen ont aidé les indices à renforcer leur hausse" observée à l'ouverture lundi, car ils ont rassuré certains opérateurs inquiets de voir la Fed retirer trop rapidement son aide à l'économie américaine, a remarqué Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

La patronne de la Fed a indiqué que le soutien exceptionnel de la banque centrale à l'économie était "encore nécessaire" et le serait encore "pendant un certain temps".

Mme Yellen, qui s'exprimait à Chicago, a estimé en effet que l'activité économique était "encore très loin des deux objectifs de la Fed", l'emploi maximal et des prix stables.

"Les opérateurs se sont un peu échauffés sur la question d'une remontée des taux six mois après" la fin de son programme d'injections de liquidités, évoquée par Mme Yellen en mars, a noté Alan Skrainka, de Cornerstone Wealth Management. Et les propos tenus lundi "ont aidé à calmer le jeu", a-t-il souligné.

Les investisseurs ont cependant été déçus par le recul inattendu de l'activité économique de Chicago et guettaient une nouvelle salve de chiffres cette semaine sur l'activité manufacturière et immobilière notamment, et surtout sur l'emploi en mars, vendredi.

Les indices ont aussi bénéficié "des attentes accrues de mesures de soutien de l'économie chinoise" afin de pallier le ralentissement de la deuxième puissance économique mondiale, a remarqué Michael James, de Wedbush Securities.

Le marché a en outre été aidé par le rebond du secteur technologique, quelque peu chahuté la semaine précédente.

Le marché obligataire a reculé. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a progressé à 2,723% contre 2,712% vendredi soir, et celui à 30 ans à 3,561% contre 3,544% à la précédente clôture.

ppa/sl/bdx