Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

USA: la Cour suprême refuse l'appel d'un Mexicain sur le point d'être exécuté

La Cour suprême des Etats-Unis a refusé lundi de se saisir de l'appel du Mexicain Ramiro Hernandez, qui doit être exécuté la semaine prochaine au Texas.

M. Hernandez fait partie d'un groupe de Mexicains qui n'ont pas été informés de leurs droits consulaires après leur arrestation aux Etats-Unis.

La Convention de Vienne, ratifiée par 175 pays dont les Etats-Unis, stipule que tout ressortissant étranger doit être informé et recevoir assistance des représentants de son consulat, après en avoir été au préalable avisé.

La Cour internationale de La Haye avait ordonné en 2004 la révision des dossiers de 51 prisonniers mexicains, dont celui de Ramiro Hernandez, 44 ans, pour non application de la Convention de Vienne.

Si certains de ses compatriotes ont été libérés ou ont vu leur peine capitale commuée, trois ont été exécutés et une quarantaine attendent toujours dans le couloir de la mort.

L'exécution de l'un d'eux, Edgar Tamayo Arias, le 22 janvier dernier au Texas, avait soulevé un tollé diplomatique, avec notamment l'intervention du secrétaire d'Etat américain John Kerry, auprès du gouverneur texan, et les protestations du gouvernement mexicain.

En rejetant lundi l'appel de M. Hernandez, la Cour suprême n'a pas expliqué les raisons de son refus.

L'exécution du Mexicain est programmée le 9 avril à 18H00 (23H00 GMT) dans la chambre de la mort de la prison de Huntsville dans le Texas, selon les autorités pénitentiaires de cet Etat du sud des Etats-Unis.

Il a été condamné à mort en 2000 pour le meurtre du quadragénaire qui l'employait dans un ranch de San Antonio et pour le viol à répétition de la femme de celle-ci. Lorsqu'il était en prison, il avait mortellement blessé une gardienne de prison.

D'autres appels pourraient être entendus sur son état mental ou encore l'origine du produit qui doit servir à son injection létale et que le Texas refuse de dévoiler.

chv/rap

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.