Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Tunnel sous-fluvial : une étude sérieuse nécessaire, dit Régis Labeaume

Le maire de Québec, Régis Labeaume, réitère que la construction d'un tunnel sous-fluvial entre Lévis et Québec coûterait des milliards de dollars et que seule une étude de faisabilité permettra d'en avoir le coeur net.

Le maire Labeaume est revenu sur le sujet, lundi, alors qu'il participe au congrès annuel de l'Association québécoise des transports (AQTr) au Centre des congrès.

Régis Labeaume répète qu'il est convaincu que la construction d'un tunnel ne pourrait être réalisée à moindre coût comme l'a laissé entendre la Chambre de commerce de Lévis. Une étude sérieuse et approfondie permettrait de démontrer que les coûts sont importants notamment quand le fleuve est profond, dit le maire.

« Faisons l'étude absolument, ça veut dire qu'on n'entendra plus de conneries. À l'avenir, on va savoir combien ça coûte. Je préfère qu'on sache exactement combien ça coûte que dire que ça coûte 500 millions. Quand il y a 30 mètres d'eau, vous allez voir que ça coûte cher », affirme de nouveau le maire.

Selon Régis Labeaume, un tel projet à l'est de Québec et de Lévis entraînerait par ailleurs des expropriations.

« Quand tu fais un tunnel, il faut que tu partes de très loin pour qu'il y ait une pente douce. Plus c'est creux, plus il faut que tu partes de loin. Je vous annonce qu'il y aurait des expropriations de quartier à Beauport, selon moi. »

Le maire prononcera une allocution sur les transports mercredi à la cérémonie de clôture du congrès de l'AQTr. Régis Labeaume promet notamment de préciser sa position sur le tramway.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.