Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Séoul: la Corée du Nord a tiré une centaine d'obus dans les eaux sud-coréennes

La Corée du Nord a tiré quelque 500 obus lundi lors d'un exercice le long de sa frontière maritime avec le Sud, dont une centaine sont tombés côté sud-coréen, a annoncé le ministère de la Défense à Séoul.

"Le Nord a tiré environ 500 munitions (...) et 100 sont tombées dans les eaux, côté sud de la frontière", a indiqué le porte-parole du ministère, Kim Min-Seok, lors d'une conférence de presse.

La Corée du Sud a répliqué en tirant des obus dans les eaux nord-coréennes.

Le ministère de la Défense a dénoncé "une provocation préméditée et une tentative de mettre à l'épreuve la détermination de notre armée" à défendre la frontière.

"Si le Nord réagit à nos tirs de riposte légitime et s'en sert comme d'un prétexte à une nouvelle provocation contre nos eaux maritimes et nos îles, nous engagerons de fermes représailles", a averti Kim Min-Seok.

La frontière maritime entre les deux pays a été à plusieurs reprises par le passé le théâtre d'échauffourées meurtrières.

La dernière date de novembre 2010. Le Nord avait bombardé une île sud-coréenne près de cette frontière, causant la mort de quatre personnes et amenant la péninsule au bord du conflit.

Baptisée "Ligne de limite du Nord", la frontière a été tracée par les forces des Nations Unies et des Etats-Unis en 1953, à la fin de la guerre de Corée. Pyongyang la conteste et refuse de la reconnaître.

jhw-gh/pj/gab/ml

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.