NOUVELLES
31/03/2014 04:20 EDT | Actualisé 31/05/2014 05:12 EDT

Le premier ministre russe Dmitri Medvedev en Crimée

Sasha Mordovets via Getty Images
MOSCOW, RUSSIA - DECEMBER 25: Russian Prime Minister Dmitry Medvedev at the Supreme State Council of Russia and Belarus on December 25, 2013 in Moscow, Russia. (Photo by Sasha Mordovets/Getty Images)

Le remier ministre russe Dmitri Medvedev s'est rendu lundi en Crimée, effectuant la première visite d'un dirigeant russe de haut rang depuis le rattachement de cette péninsule du sud de l'Ukraine à la Russie.

Le chef du gouvernement russe est arrivé lundi à Simféropol, capitale de la Crimée, accompagné par une délégation de membres du gouvernement russe, dont le premier vice-premier ministre Igor Chouvalov.

Après avoir visité notamment un hôpital et un lycée, il a rejoint la délégation de ministres russes pour une réunion consacrée au "développement socio-économique de la Crimée et de la ville de Sébastopol", à laquelle participait aussi le premier ministre de la république de Crimée Serguiï Axionov et le président de l'assemblée locale, Volodymyr Konstantinov.

Après le rattachement de la péninsule à la Russie, "pas un seul habitant de Crimée ne doit perdre quoi que ce soit, chacun doit y gagner", a-t-il déclaré en introduction de cette réunion.

Les Criméens doivent sentir "qu'ils font partie d'un pays fort", a-t-il ajouté.

Il a ensuite énuméré les tâches fixées au gouvernement pour intégrer la péninsule à la Russie, notamment dans le domaine des prestations sociales, telles que la hausse des retraites, des salaires des fonctionnaires et des militaires au niveau russe, et de la santé.

Il a aussi évoqué les solutions envisagées pour régler les problèmes d'approvisionnement en énergie et en eau de la péninsule, très dépendante des livraisons de l'Ukraine.

Il a encore indiqué que la Crimée allait être transformée en "zone économique spéciale" avec des exemptions de taxes pour attirer les investissements.

M. Medvedev doit aussi se rendre à Sébastopol où est basée la Flotte russe de la mer Noire, a rapporté l'agence Ria-Novosti.

Le ministre de la Défense Sergueï Choïgou s'était déjà rendu dans la péninsule la semaine dernière pour y inspecter les troupes et visiter les installations militaires.

Le président Vladimir Poutine ne s'y est pas encore rendu depuis le rattachement.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Référendum en Crimée Voyez les images