Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un juge rejette une poursuite intentée contre Justin Bieber et Usher

LOS ANGELES, CA - DECEMBER 18:  Recording artists Justin Bieber and Usher attend the premiere of Open Road Films' 'Justin Bieber's Believe' at Regal Cinemas L.A. Live on December 18, 2013 in Los Angeles, California.  (Photo by Allen Berezovsky/Getty Images)
LOS ANGELES, CA - DECEMBER 18: Recording artists Justin Bieber and Usher attend the premiere of Open Road Films' 'Justin Bieber's Believe' at Regal Cinemas L.A. Live on December 18, 2013 in Los Angeles, California. (Photo by Allen Berezovsky/Getty Images)

NORFOLK, États-Unis - Un juge a rejeté une poursuite de 10 millions $ alléguant que Justin Bieber et Usher ont copié des parties d'une chanson écrite par deux auteurs-compositeurs de la Virginie.

La juge Arenda Wright Allen a décidé, vendredi dernier, que la chanson Somebody To Love n'était pas intrinsèquement semblable à une chanson du même nom interprétée par Bieber et Usher.

Devin Copeland et Maerio Overton ont déposé la poursuite en 2013, à Norfolk. Ils affirment que les paroles et le style de la chanson de Bieber et Usher rappellent leur composition, qui est protégée par le droit d'auteur.

La publication Virginian-Pilot rapporte que la juge avait écouté les deux chansons lors d'une audience tenue plus tôt ce mois-ci.

La décision de la juge Allen indique qu'un juré raisonnable ne pourrait conclure qu'un membre du public puisse trouver les deux pièces esthétiquement semblables.

INOLTRE SU HUFFPOST

L'évolution de Justin Bieber

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.