NOUVELLES
31/03/2014 12:56 EDT | Actualisé 30/05/2014 05:12 EDT

Les résidents d'une île évacués à la suite d'exercices militaires nord-coréens

SÉOUL, Corée du Sud - Les résidents d'une île sud-coréenne située en première ligne ont affirmé avoir été évacués vers des abris à la suite d'un échange de tirs d'artillerie entre la Corée du Nord et la Corée du Sud.

La Corée du Sud a déclaré avoir répliqué avec des tirs dans les eaux de la Corée du Nord, lundi, après que des obus d'un exercice militaire nord-coréens se soient abattus au sud des limites territoriales disputées dans la mer Jaune.

Kang Myeong-sung, un résident de l'île de Yeonpyeong, a indiqué que la population avait été entassée dans des abris.

M. Kang a avoué ne pas avoir vu d'avions de chasse, mais qu'il pouvait entendre le bruit émis par les tirs d'artillerie. En 2010, des tirs de la Corée du Nord avaient tués quatre Sud-coréens à Yeonpyeong.

Les responsables sud-coréens prétendent qu'aucun tir n'a été effectué en direction de la terre ferme ou d'installations militaires.

L'échange de coups de feu est survenu après que Pyongyang eut annoncé qu'il allait tenir l'exercice. Ce geste inhabituel a été perçu comme l'expression de la frustration de la Corée du Nord, qui a réalisé peu de progrès dans ses récentes tentatives d'obtenir du support international.

Pyongyang a aussi menacé de mener un quatrième test nucléaire, mais Séoul prétend que ce ne serait pas imminent.