NOUVELLES
31/03/2014 09:57 EDT | Actualisé 31/05/2014 05:12 EDT

Les Corées s'échangent des centaines de tirs d'artillerie

SÉOUL, Corée du Sud - Les deux Corées se sont échangées des centaines de tirs d'artillerie, lundi, entraînant pendant plusieurs heures l'évacuation des résidants de cinq îles sud-coréennes près de la frontière entre les deux pays.

Les obus sont tombés dans les eaux territoriales de chaque nation, en mer Jaune.

Pyongyang avait précédemment annoncé qu'elle procéderait à des tirs d'artillerie et de missiles dans sept régions au nord de la frontière maritime contestée. La Corée du Nord réalise couramment de tels essais, mais elle les annonce rarement d'avance. L'annonce de cette fois-ci pourrait témoigner de la frustration du Nord, qui tente d'obtenir une aide extérieure.

La Corée du Nord a tiré 500 obus d'artillerie pendant plus de trois heures, dont une centaine qui sont tombés dans les eaux sud-coréennes, selon un porte-parole du ministère de la Défense de la Corée du Sud. Séoul a répliqué en envoyant 300 obus en eaux nord-coréennes.

Les obus n'ont pas été tirés en direction de la terre ferme ou d'installations militaires. Le Sud a accusé le Nord de provocation, tandis que le Nord s'est abstenu de tout commentaire.

Un porte-parole de la Maison-Blanche a affirmé que les gestes du Nord sont «dangereux et provocateurs», et qu'ils ne feront qu'exacerber les tensions dans la région.

La Corée du Nord avait procédé à plusieurs tirs de missiles la semaine dernière, pour dénoncer des manoeuvres militaires américaines et sud-coréennes qui, selon elle, servent de préparatifs à une invasion de son territoire.