NOUVELLES
31/03/2014 11:59 EDT | Actualisé 31/05/2014 05:12 EDT

Le procès Kenyatta devant la CPI reporté au 7 octobre

Le procès pour crimes contre l'humanité du président kényan Uhuru Kenyatta, déjà reporté à de nombreuses reprises, s'ouvrira le 7 octobre devant la Cour pénale internationale (CPI), a indiqué celle-ci lundi.

"Le but de ce report est d'accorder au gouvernement du Kenya une occasion supplémentaire, limitée dans le temps, de fournir certains documents que l'accusation avait auparavant demandés", a indiqué la Cour dans un communiqué.

Ce procès avait été reporté pour la dernière fois en janvier, quand la procureure Fatou Bensouda avait demandé un délai de trois mois, affirmant ne plus avoir suffisamment de preuves après le retrait de deux témoins.

L'un d'eux avait admis avoir livré un faux témoignage concernant, selon des informations collectées par l'AFP, une réunion qui aurait eu lieu entre M. Kenyatta et des membres du principal groupe criminel du Kenya, les Mungikis.

L'accusation demande au Kenya de pourvoir des extraits des finances de M. Kenyatta, qui selon elle, pourrait prouver qu'il a financé les violences.

La chambre "rejette la requête de la défense de mettre fin à la procédure dans cette affaire, ainsi que la demande de l'accusation de suspendre indéfiniment la procédure en attendant que le gouvernement du Kenya respecte ses obligations en matière de coopération", a également assuré la CPI.

Les juges demandent donc au gouvernement du Kenya et au bureau du procureur de "s'engager dans une coopération et des consultations sans délai".

Uhuru Kenyatta, 52 ans, est poursuivi pour des crimes contre l'humanité commis lors des violences de 2007-2008 qui avaient fait plus de 1.000 morts et plus de 600.000 déplacés.

Son vice-président William Ruto est lui aussi poursuivi devant la CPI, dans un procès séparé qui s'est ouvert en septembre.

mbr/jmc