Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Giec bien plus prudent sur la fonte des glaciers de l'Himalaya

L'erreur en 2007 sur la fonte totale des glaciers de l'Himalaya d'ici 2035 avait gravement entaché leur crédibilité. Dans leur nouveau rapport, les experts du Giec sont bien plus prudents et estiment désormais qu'ils pourraient perdre jusqu'à 45% de leur masse d'ici 2100 avec un réchauffement modéré.

"La perte moyenne d'ici 2100 est située entre 45%" par rapport à 2006 dans un scenario de réchauffement autour de 2,5°C, "et 68%" si aucune action n'est prise pour limiter le changement climatique, écrit le Giec dans son nouvel opus consacré aux impacts du changement climatique.

"Il est pratiquement certain que ces projections sont plus fiables qu'une évaluation erronée faite précédemment sur leur disparition complète d'ici 2035", soulignent les experts du climat dont les rapports sur l'évolution du réchauffement font autorité dans le monde entier.

Cette "regrettable erreur", selon les termes du chef du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (Giec), Rajendra Pachauri, figurait dans son 4e rapport, qui lui avait valu le Prix Nobel de la Paix.

M. Pachauri l'avait attribuée à "des procédures établies qui n'ont pas été correctement suivies".

Autre erreur qui avait renforcé le camp des climato-sceptiques: le rapport de 2007 affirmait que 55% des Pays-Bas se trouvaient sous le niveau de la mer, au lieu de 26%.

Diligentée par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, une enquête des académies des sciences de 15 pays avait estimé en 2010 que ces erreurs ne remettaient pas en cause la validité des évaluations du Giec, fondé en 1988.

Elle avait néanmoins appelé à "renforcer ses méthodes de travail pour faire face à des évaluations climatiques de plus en plus complexes".

Le rôle du Giec est de se plonger dans les milliers de publications scientifiques, expertiser les dernières connaissances, et présenter une synthèse équilibrée aux décideurs. Il ne formule pas de préconisation en tant que telle ni ne produit de nouvelles recherches inédites.

cls/pn/fw

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.