Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La Russie "retire progressivement" ses troupes de la frontière de l'Ukraine (Kiev)

La Russie "retire progressivement" ses troupes massées à la frontière de l'Ukraine, a indiqué lundi à l'AFP un porte-parole du ministère ukrainien de la Défense, qui craignait une invasion de l'Est du pays après la perte de la Crimée.

"Les forces russes se retirent progressivement de la frontière", a indiqué le porte-parole Olexiï Dmytrachkivski. "C'est peut être lié au besoin d'assurer une relève. L'autre hypothèse, c'est que ce serait lié aux négociations entre la Russie et les Etats-Unis" dimanche soir à Paris.

Jeudi, le président du conseil de sécurité nationale ukrainien Andriï Paroubiï avait affirmé que Moscou avait massé 100.000 soldats le long de sa frontière avec l'Ukraine. Les Etats-Unis ont évoqué la présence de 20.000 hommes et font du retrait de ces forces un préalable à toute sortie de crise, comme l'a répété dimanche à Paris le secrétaire d'Etat américain John Kerry après un entretien avec son homologue russe Sergueï Lavrov.

La Russie a nié avoir massé des troupes à la frontière troupes, expliquant que des récentes inspections internationales n'avaient décelé aucune activité militaire inhabituelle et accusant les Occidentaux de mauvaise foi.

Samedi, M. Lavrov a affirmé que Moscou n'avait "absolument aucune intention ni intérêt" à traverser la frontière de l'Ukraine.

dg-gmo/lpt/ros

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.