Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Israël: l'ex-Premier ministre Ehud Olmert reconnu coupable de corruption (média)

Un tribunal de Tel-Aviv a condamné lundi l'ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert dans une nouvelle affaire de corruption, ont rapporté les médias.

Il a été reconnu coupable d'avoir touché des pots-de-vin, une première pour un chef de gouvernement en Israël.

Selon la chaîne de télévision Channel 1, M. Olmert a été reconnu coupable d'avoir reçu des pots-de-vin dans deux affaires séparées, l'une d'elles liée à l'énorme scandale immobilier Holyland, à Jérusalem, du temps où il était maire de la ville (1993-2003).

Ehud Olmert est considéré depuis 2010 comme le principal suspect dans cette affaire. Il aurait, selon l'accusation touché 750.000 shekels, soit environ 156.000 euros.

Ehud Olmert est devenu Premier ministre en mars 2006, succédant à Ariel Sharon, l'ex-homme fort de la droite, qu'il avait convaincu de créer un nouveau parti centriste, Kadima, en novembre 2005.

Leader de Kadima jusqu'en 2008, il a été poussé à la démission du parti et du gouvernement par plusieurs affaires de corruption.

En septembre 2012, il a été condamné à une peine légère d'un an avec sursis et d'une amende après avoir été reconnu coupable d' abus de confiance dans l'affaire dite du "Centre d'investissement". Il a été acquitté dans deux autres dossiers de corruption plus grave.

scw-hmw/cbo/tp

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.