Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

General Motors rappelle 1,5 million de véhicules supplémentaires dans le monde

General Motors va rappeler 1,5 million de véhicules supplémentaires dans le monde pour un problème cette fois de direction assistée alors que le constructeur américain est déjà sous le coup de trois enquêtes pour divers défauts de construction.

Depuis mi-février, GM a rappelé plus de 6 millions de voitures, principalement en Amérique du Nord, pour différentes malfaçons mécaniques.

Dans un communiqué publié lundi soir, le premier constructeur automobile américain indique ne pas être à mesure de dire s'il y a eu des accidents impliquant les véhicules concernés, qui peuvent connaître une perte subite de la direction assistée et se mettre en conduite manuelle.

Toutefois, quand cela arrive le conducteur est prévenu mais une grande vigilance du chauffeur est requise quand la voiture roule à petite vitesse, précise le communiqué.

Les modèles concernés sont des Chevrolet Malibu (2004-2009), Chevrolet Maxx (2004-2006), Chevrolet HHR (2009-2010), Chevrolet Cobalt (2010), Saturn Aura (2008-2009), Saturn Ion (2004-2007) et Pontiac G6 (2005,2006 et 2008-09).

Aux Etats-Unis, le nombre de véhicules concernés est de 1,3 million, auxquels s'ajoutent 200.000 autres véhicules dans le reste du monde, a précisé à l'AFP un porte-parole.

Mais sa réputation a surtout pris un coup à cause de rappels tardifs de Cobalt, Saturn Ion et Sky, Pontiac G5 produits entre 2003 et 2011 pour un défaut, cette fois, du commutateur d'allumage associé à une trentaine d'accidents ayant causé la mort de 13 personnes.

Le constructeur fait l'objet d'une triple enquête aux Etats-Unis, du département de la Justice, de l'agence de sécurité routière (NHTSA) et du Congrès.

La patronne Mary Barra, qui doit rendre des comptes mardi au Congrès, a promis toute la transparence sans donner les raisons ayant entraîné ces dysfonctionnements.

Ces décisions vont réduire les bénéfices au premier trimestre.

Le groupe automobile va inscrire une charge totale de 750 millions de dollars sur les résultats du trimestre pour effectuer les réparations nécessaires, a-t-il précisé lundi.

Le groupe a déjà aussi annoncé la nomination d'un "Monsieur Sécurité" et mène une enquête interne sur ses procédures et ses protocoles.

lo/sl/rap/gde

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.