Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Échangeur Turcot : le casse-tête des automobilistes

La fermeture depuis ce matin de deux bretelles importantes de la 720 en direction est et ouest a rendu la circulation difficile jusqu'à la sortie du pont Champlain pendant l'heure de pointe.

Les bretelles K et L - celle de l'autoroute 15 nord vers l'autoroute 20 ouest, et celle de l'autoroute 15 nord vers l'autoroute 720 est - seront fermées jusqu'en juin pour procéder à la réfection du béton de l'échangeur Turcot.

Le ministère des Transports suggère aux 21 000 automobilistes qui empruntent quotidiennement les bretelles fermées de faire un détour de 5 km et poursuivre sur l'autoroute 15 nord jusqu'à l'autoroute Décarie. Ils devront ensuite emprunter la sortie Côte-Saint-Luc/Queen-Mary et passer par-dessus le viaduc avant de reprendre l'autoroute en sens inverse.

Le détour qui se fera à travers l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce inquiète le maire Russell Copeman, qui déplore le manque de communication avec ministère des Transports du Québec.

Le maire Copeman affirme avoir reçu un « préavis de 24 heures » annonçant la fermeture des bretelles. Ces travaux, poursuit-il, s'ajoutent à la fermeture définitive, le 3 mars dernier, de la bretelle de l'autoroute Ville-Marie est menant au centre-ville de Montréal par la rue Saint-Jacques dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce.

Selon le maire, les automobilistes ont beaucoup plus avantage à emprunter l'autoroute Bonaventure pour se rendre au centre-ville.

Pour accroître la fluidité de la circulation des deux prochains mois, des panneaux de signalisation et des feux de circulation ont été ajoutés.

Les travaux de l'échangeur Turcot doivent se terminer en 2019.

INOLTRE SU HUFFPOST

9 lieux montréalais qui changeront de visage

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.